Cystite (infection urinaire): définition, causes, symptômes, remèdes et traitements naturels

Cystite (infection urinaire)

L’infection urinaire, et plus particulièrement la cystite bactérienne,  est assez fréquente chez la femme dès le jeune âge. On estime en effet qu’une femme sur trois a déjà souffert de cystite(s) au cours de sa vie.

C’est pour cette raison que les experts santé de VieHealthy vous proposent ce dossier complet sur la Cystite : quelle est sa définition exacte?

Définition, symptômes et causes de la cystite :

Définition de l'infection urinaire

 

Cette infection urinaire peut avoir pour origine le développement de bactéries intestinales et leur prolifération dans le système urinaire, ce qui infecte ainsi l’urine et conduit à l’inflammation de la vessie.

Quels sont les premiers symptômes?

Parmi les symptômes les plus fréquents de la cystite, on relève:

  • le besoin permanent d’uriner (même s’il n’y a pas d’urine)
  • les sensations de brûlures
  • autres douleur au moment d’uriner
  • une tension dans la région pelvienne
  • des urines malodorantes.

Il peut aussi y avoir une montée de fièvre, et la présence de sang ou de pue dans l’urine.

À noter que cette liste n’est pas exhaustive et que ces symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre. On remarque notamment certaines différences entres les symptômes perçus par les femmes VS les hommes, principalement au niveau de l’intensité de la douleur. Également, les risques de complications sont plus importants pour les individus de sexe masculin.

Avis de nos experts santé

Cystite : quelles sont les causes?

Certains éléments peuvent favoriser l’apparition d’une infection urinaire comme:

  • la prise de certains médicaments
  • le port de vêtements trop près du corps
  • les relations sexuelles sans l’usage de protection (surtout après une période d’abstinence)
  • le fait de se retenir d’aller aux toilettes
  • une mauvaise hygiène
  • la présence de bactéries dans les intestins
  • la consommation de certains aliments

Ici encore, il est important de souligner que cette liste n’est pas exhaustive et qu’il est possible d’attraper une infection urinaire sans avoir été exposé aux causes citées ci-dessus. Dans tous les cas, il est important pour la personne atteinte de cystite, d’identifier le comportement (ou autres facteurs externes) qui ont pu déclencher cette pathologie, pour éviter qu’elle ne se répète à l’avenir.

Avis de nos experts santé

Les femmes plus exposées que les hommes :

Les femmes sont beaucoup plus sujettes à ces infections urinaires que le sont les hommes : c’est en fait dû à leur anatomie.

En effet, le fait que leur urètre soit plus court a pour conséquences que les germes situés dans la région anale migrent plus facilement et plus rapidement vers la vessie.

Lors d’un épisode de cystite, l’urètre s’irrite, ce qui engendre un phénomène appelé l’urétrite, et qui est d’ailleurs un phénomène sexuellement transmissible.

Comment soigner une infection urinaire ?

Comment soigner la cystite

Souvent, la prise de médicaments (des antibiotiques) est nécessaire, surtout pour éviter les complications notamment au niveau des reins (pyélonéphrite).

Toutefois, une bonne alimentation peut jouer un grand rôle pour soigner et prévenir les cystites.

La consommation de certains aliments peut en effet engendrer une infection urinaire et en aggraver les symptômes. Parmi ces aliments, ceux qui sont très acidifiants, s’ils sont consommés en grandes quantité, peuvent être responsables de troubles de la vessie et du système urinaire.

Pendant la digestion, la nourriture se transforme en résidus alimentaires de deux sortes :

  • les résidus alcalins, qui viennent d’aliments basiques
  • les résidus acides, provenant d’aliments acidifiants.

Si le corps a besoin de ces deux types d’aliments, il a besoin de résidus alcalins  en plus grande quantité. Les résidus acides, eux, peuvent être la cause d’irritation.

Pour limiter les infections urinaires, il est donc conseillé de favoriser les aliments basiques dans son alimentation.

Seulement, il faut faire attention : l’acidose ne dépend pas de la saveur acide en bouche. Ainsi, le citron, qui a un goût acide, est en réalité un aliment basogène, qui se transforme donc en résidus alcalins dans l’organisme.

Même si pour certaines personnes dont l’estomac est sensible, l’absorption du citron sera problématique, une fois digéré, cet aliment devient alcalin.

Au contraire, les viandes auront un effet acidifiant une fois digérées, sans être pour autant acides en bouche !

Tout cela dépend en fait des minéraux contenus dans les aliments, et des autres aliments composant une alimentation, et non de leur niveau de PH.

Il y a donc trois types d’aliments :

  • les aliments basiques qui seront alcalisant une fois digérés, ils sont à privilégier
  • les aliments acides qui deviennent alcalins (et surtout s’ils sont accompagnés d’aliments alcalins)
  • les aliments producteurs d’acides (qui ne sont pas toujours acides au goût !) qui deviennent acidifiants une fois digérés, et dont la consommation doit-être limitée.

Il ne faut cependant pas supprimer la consommation des aliments acidifiants, car ils sont essentiels à l’équilibre acido-basique de l’organisme, mesuré par le pH qui est neutre à 7. Si cet équilibre est rompu, il s’agit d’une acidose ou d’une alcalose. Lors d’une cystite, le pH normal de l’urine (entre 6.5 et 7.5) peut irriter la vessie, il faut donc le remonter.

Aliments à éviter lors ou en prévention d’une cystite :

Alimentation pour soigner la cystite

  • Les aliments très sucrés : Le sucre favorise le maintien des bactéries, empire les symptômes et ralentit la guérison des infections urinaires. Les friandises, les gâteaux, les sodas et pâtisseries industrielles sont des exemples d’aliments qui contiennent beaucoup de sucre et qui sont donc à éviter.
  • La caféine : Un des méfaits du café est que la caféine agit comme un stimulant dans le sang : elle augmente la vitesse de la circulation du sang jusqu’aux zones infectées. C’est pourquoi elle est à proscrire lors d’une infection urinaire ou à limiter pour les prévenir. En plus du café, la caféine est présente dans certaines boissons et jus énergétiques, le thé vert. Evitez donc de consommer ces produits en grande quantité (thé ou café) si vous souffrez souvent d’infections urinaires. Mieux vaut opter pour des diurétiques comme des jus de fruits nature ou de l’eau !
  • Les laitages acidifiants : Parmi les laitages, la crème fraîche, les laits caillés, et les fromages sont des produits acidifiants pour l’organisme.
  • La viande rouge : Si vous souffrez d’infections urinaires, éviter de consommer de la viande rouge, comme des steaks ou pavés grillés car les viandes apportent de l’acidité au corps, ce qui favorise la reproduction de bactéries.
  • Les poissons : Comme la viande, le poisson a un pouvoir acidifiant une fois digéré par l’organisme
  • La charcuterie : Saucissons, saucisses et autres charcuteries tendent à augmenter le niveau du PH acide du corps et irritent la vessie, favorisant ainsi la prolifération de bactéries et donc d’infections urinaires.
  • Les aliments épicés et les condiments : Comme la charcuterie, les aliments épicés et certains condiments (le curry, les piments, le curcuma…) ont tendance à favoriser un environnement idéal aux bactéries et au développement de cystites.
  • Les produits céréaliers : La farine blanche présente dans les pizzas, dans les pâtes ou encore dans le pain est en général mauvaise pour la santé car le corps l’utilise en la transformant directement en sucre. Dans le cas d’infections urinaire, les farines blanches raffinées sont donc à éviter. Il en va de même pour les corn flakes, les riz et l’avoine.

***

Après avoir lu cette liste d’aliments non recommandés dans le cas de cystites répétées, vous devez sûrement penser que la liste est longue et vous demander ce que vous pourriez bien consommer pour éviter les infections urinaires !

Rassurez-vous ! Il y a beaucoup d’aliments qui rééquilibrent le PH et préviennent l’apparition de cystites !

Les aliments à privilégier pour prévenir ou soigner une infection urinaire (femmes et hommes) :

Boire de l'eau contre l'infection urinaire

Car avant de se pencher sur les antibiotiques et autres médicaments chimiques pour soigner les infections urinaires, pourquoi ne pas essayer le meilleur traitement naturel anti-cystite qui soit : une alimentation saine, avec un focus tout particulier sur des aliments qui possèdent de réels effets positifs pour prévenir (& traiter) ces infections.

Ainsi, nos équipes vous proposent un focus sur les plus efficaces de ces remèdes

  • L’eau : une eau minérale riche en bicarbonate. Buvez-en en abondance pour nettoyer les voies urinaires et nettoyer la vessie. Si vous souffrez d’infections urinaires à répétition, vous pouvez également boire un verre d’eau en y diluant une petite cuillère de bicarbonate, une fois par jour ;
  • Les infusions : les infusions de camomille et de romarin sont particulièrement bénéfiques en cas d’infection car elles atténuent les inflammations ;
  • Les aliments diurétiques : en général, les légumes tels que les asperges ou les concombres aident à lutter contre la rétention d’eau et favorise l’élimination par les voies urinaires, et aide donc à les nettoyer ;
  • Les aliments présentant des propriétés antibiotiques : Ail, gingembre, et persil sont autant d’aliments qui aident à prévenir les maladies et à renforcer le système immunitaire. Vous pouvez utiliser le gingembre et le persil en infusion, et augmenter votre consommation d’ail ;
  • Les aliments riches en fibres : les cystites peuvent avoir comme origine un déséquilibre de la flore intestinale. Les bactéries qui se trouvent en excès se déplacent ver la vessie, causant son infection. Pour rééquilibrer la flore intestinale, il est conseillé de consommer beaucoup de fibres (des crudités, des fruits) et des aliments contenant des pro-biotiques, bactéries bénéfiques pour la flore intestinale et vaginale.
  • Les légumes : d’autant plus qu’ils sont souvent riches en fibres et présentent un effet diurétiques ;

Mais le meilleur des remèdes naturel contre la cystite c’est… les fruits ! C’est pour cette raison que nous vous proposons une liste dédiée ci-dessous (à consommer sans modération 😉 ) :

Les fruits, ce remède miracle qui soigne la cystite:

les fruits pour prévenir la cystite

En général, les fruits riches en vitamines C permettent d’éliminer les bactéries responsables des infections urinaires ;

  • Le citron : le citron est un bon antibactérien qui aide à réduire l’acidité de la vessie. Rappelez-vous qu’il s’agit d’un aliment alcalinisant. Vous pouvez boire de l’eau citronnée toutes les deux heures en cas de cystite, ceci apaisera les sensations de brûlures et les douleurs lorsque vous urinez ;
  • Les cranberry, ou canneberges : ces petites baies rouges riches en antioxydants évitent que les bactéries ne se collent aux parois de l’intestin. Elles sont particulièrement recommandées contre les infections urinaires. Leur teneur en flavonoïdes empêche la prolifération de ces bactéries et qu’elles se fixent aux parois des voies urinaires. Une étude a démontré que les femmes consommant quotidiennement du jus de canneberge pendant un an ont réduit leur récurrence d’infection urinaire de près de 40%. La dose quotidienne conseillée est de 250 à 300 ml de jus de cranberry pur ou une dose de 36mg  de cranberry, deux fois par jour sous forme de gélules ou comprimés ;
  • Les myrtilles : les myrtilles et les canneberges sont de la même famille et les médecins vantent les propriétés antibiotiques et antioxydantes ce petit fruit. Cette baie permet de tuer les bactéries de la vessie et d’éviter qu’elles se collent au tractus urinaire. Achetez-les fraîches pour vous préparer de bons jus maison !
  • La papaye : ce fruit riche en antioxydants et vitamines C permet aussi d’éliminer les bactéries et de nettoyer le système urinaire. La papaye est également riche en fibres et enzymes, ce qui permet de nettoyer le colon et les intestins, et à apaiser les inflammations ;
  • L’ananas : la broméline, une enzyme contenue dans ce beau fruit tropical permet d’apaiser les inflammations et de guérir les infections urinaires. De plus, c’est un diurétique qui permet au corps d’éliminer. C’est un fruit thérapeutique que vous ne devriez pas négliger dans votre alimentation ;
  • Les raisins rouges : les raisins rouges préservent le système urinaire, riches en antioxydants, ils permettent d’apaiser les inflammations. La consommation régulière de raisins rouges est donc préconisée en cas d’infection urinaire ou en prévention. De plus, ils sont diurétiques et riches en vitamines !

Traitement naturel de 5 jours pour soigner une infection urinaire :

Régime de 5 jours pour soigner la cystite

Ce régime de 5 jours intègre des aliments acides et alcalins pour rééquilibrer le taux de PH et permettre d’éliminer les bactéries, et est donc conseillé pour aider à soigner une infection urinaire. C’est même un des remèdes de grand-mère les plus efficace !

Les deux premiers jours du régime, il faut alterner dans sa consommation des aliments acidifiants et alcalinisants, à savoir:

  • œufs
  • poissons
  • viandes
  • lait végétal
  • jus de citron
  • infusions naturelles
  • céréales complètes…

et bien sûr boire beaucoup d’eau.

Du troisième au cinquième jour,  il faudra consommer des aliments alcalins :

  • des légumes
  • des fruits
  • des jus naturels de myrtilles et Cranberry
  • de l’huile d’olive
  • des laits écrémés…

Les premiers résultats devraient être ressentis au bout de 48h à peine ! La guérison « totale » aura lieu après 4 à 5 jours.

Si votre cas ne s’améliore pas avec ce traitement maison, il faudra consulter un professionnel de la santé rapidement pour éviter tous les risques sur votre santé.

Quelques précautions contre les cystites à répétition

Conseils de prévention contre une infection urinaire

En plus de faire attention à son alimentation, et boire en abondance, il est important d’avoir des réflexes sains pour en finir avec les infections urinaires à répétition !

  • Ne surtout pas se retenir d’aller aux toilettes quand vous avez envie d’uriner ! Trop espacer ses mictions favorise la prolifération de bactéries ;
  • Si vous souffrez de troubles au niveau de votre transit intestinal, veillez à vous soigner de ce problème, pour éviter de nouvelles contaminations ;
  • Prévenir la constipation en consommant beaucoup de fibres, et en pratiquant une activité physique régulière ;
  • Lors de vos rapports sexuels, utilisez des préservatifs lubrifiés pour éviter d’irriter vos parties génitales, et utiliser un lubrifiant pour empêcher les irritations ;
  • Pensez à urinez après un rapport sexuel pour éliminer les bactéries éventuellement produites dans la vessie ;
  • Si vous utilisez un diaphragme comme moyen de contraception, il peut être recommandé de changer de méthode ;
  • Pensez surtout à soignez votre hygiène intime aux toilettes, et sous la douche en lavant vos parties intimes avec un savon doux ;
  • Lors de vos menstruations, veillez à changer régulièrement votre tampon hygiénique et évitez d’en utiliser de trop gros, pour éviter la macération vaginale ;
  • Evitez l’utilisation de protège-slips ;
  • Evitez les jacuzzis, qui sont un lieu où se propagent facilement les bactéries ;
  • Evitez de porter des vêtements trop près du corps, les strings, et les sous-vêtements en nylon.

Et voilà ! Vous connaissez tout de la cystite maintenant, mais surtout : vous savez comment la soigner avec des remèdes maison et autre traitement naturel !

N’hésitez pas à nous partager vos meilleures astuces et conseils en commentaire, car ils pourraient fortement servir d’autres lecteurs 🙂

Laissez un commentaire: