Les bienfaits des pruneaux (qui ne sont pas « que » des laxatifs..): notre top 10 !

Les bienfaits des pruneaux

Très réputé pour ses propriétés laxatives, le pruneau, de la famille des fruits secs, fait l’objet depuis quelques temps de nombreuses recherches et études scientifiques démontrant ses autres nombreuses vertus insoupçonnées jusqu’à présent par un grand nombre d’entre nous.

Vous n’êtes pas grand consommateur de pruneaux au quotidien ? Vous risquez de changer d’avis quand vous connaîtrez tous leurs bienfaits !

Un peu d’histoire sur le prunier

On connaît aujourd’hui le pruneau grâce à l’ancienne route de la soie.

Sa provenance est rattachée à la Chine bien que la plupart des variétés connues en Europe de nos jours proviennent de la Syrie. Le prunier a connu une floraison toute particulière autour des premiers siècles de l’ère chrétienne.

Alors que les Grecs et les Romains avaient, à ce moment-là, donné naissance aux civilisations les plus brillantes et les plus influentes du monde, des pruniers étaient plantés dans tout le bassin méditerranéen sous leur impulsion.

Mais c’est plutôt le XIIe siècle qui serait  l’âge d’or de cette plante dont les vertus étaient de plus en plus connues des communautés. Ce sont les innovations de cette période qui gouvernent encore aujourd’hui la réputation de certaines variétés de pruniers en Europe.

En effet, des moines de l’Abbaye de Clairac ont eu l’idée géniale de greffer deux variétés de pruniers, l’une locale et l’autre, de souche syrienne. Le résultat fut merveilleux et une nouvelle variété de prune venait ainsi d’être créée.

C’est cette variété de prune rouge qui est appelée jusqu’à nos jours la ‘’prune d’Ente’’.

‘’Ente’’ provient du français ancien et signifiait greffer. Cependant, une toute petite confusion continue de semer le doute dans l’esprit de nombreux lecteurs. Il s’agit de l’autre dénominatif sous lequel on entend désigner la prune, à savoir le ‘’pruneau d’Agen’’.

Ce nom vient du fait qu’au moyen âge et un peu plus tard, Agen était devenu le principal port d’exportation des prunes séchées (ou pruneaux). Or, la pratique à l’époque consistait à estampiller les marchandises en fonction de leur port de provenance. C’est alors qu’est né le dénominatif de pruneaux d’Agen.

Il existe plusieurs variétés de pruniers, mais la plus connue, que ce soit en Asie ou en Europe, a pour nom scientifique prunus domestica, ou prune domestique.

De la prune au pruneau : un processus très simple

Pour passer de la prune au pruneau, il existe deux types de processus, l’un artisanal et l’autre industriel.

Mais bien avant cette étape, il faut d’abord faire la récolte de ce merveilleux fruit. Elle se fait entre la mi-mars et la mi-juin. Ensuite, il faut sécher les fruits récoltés après les avoir lavés.

En considérant les régions, le processus de séchage peut être artisanal comme dans les pays d’Amérique, ou industriel comme dans les pays européens. Ainsi les prunes sont séchées au soleil de façon artisanale dans certaines régions d’Amérique et d’Asie, ou mises dans des fours à pain ou spécialement conçus à cet effet en Europe.

L’étape du séchage est primordiale, car elle permet de diminuer l’humidité du fruit et de pouvoir le conserver pour satisfaire la demande croissante.

Pourquoi un tel succès pour les pruneaux ?

La renommée des pruneaux est due à leurs différentes vertus.

En effet, les pruneaux sont des aliments qui sont très bénéfiques pour l’organisme. À une certaine époque, on le consommait surtout pour faciliter la digestion et pour guérir les troubles liés à la constipation.

Depuis le XXe siècle, des études ont prouvé que la prune n’avait pas encore livré tous ses secrets. Jusqu’aujourd’hui, les scientifiques continuent d’explorer toutes les vertus du pruneau qui contiendrait à lui seul du sorbitol, du potassium, des fibres et plein d’autres substances essentielles à l’organisme humain.

Depuis ces nouvelles découvertes, surtout celles concernant son efficacité dans la réduction des cancers, le pruneau a connu un essor de plus en plus croissant, auprès aussi bien des scientifiques, que des populations.

Voici sans plus tarder notre top 10 des bienfaits des pruneaux :

Comme nous l’avons notifié plus haut, la consommation des pruneaux est idéale comme digestif, comme celle de la plupart des autres fruits, mais en plus, les pruneaux sont très efficaces pour la guérison de plusieurs maux.

Ceci a été prouvé scientifiquement à partir d’expériences menées sur des hommes et des souris. S’en priver sans aucune raison serait alors vraiment dommage pour la santé!

Effet laxatif puissant: lutter contre la constipation

Le pruneaux, comme le raisin, est un excellent laxatif naturel.

Habituellement, la constipation est associée à un ralentissement du transit intestinal. Son principal symptôme est un ballonnement abdominal suivi d’un manque d’émission de selles.

Ce mal toucherait environ 15 à 35% des adultes et pourrait se compliquer s’il n’est pas vite traité. La recherche de guérison rapide et efficace peut conduire certaines personnes à prendre des suppositoires qui facilitent l’élimination des selles, ou encore des laxatifs tels que les macrogols, ou des lactuloses qui sont prescrits dans la plupart des cas par les gastro-entérologues.

Sans rejeter l’efficacité de ces produits, il serait idéal cependant d’opter pour un traitement naturel et sain, sans effet secondaire.

C’est pourquoi nous vous conseillons les pruneaux. Le pruneaux fait parti des aliments riches en fibres, et sont plus efficaces que la plupart des laxatifs prescrits dans les hôpitaux. Le pruneaux sous forme de jus de fruits est le traitement « healthy » le plus approprié en cas de constipation!

Attention à ne pas abuser de pruneaux, restez raisonnable à hauteur de 1 à 2 par jour.

Diminue le risque de cancer du colon

On estime aujourd’hui à plus de 7 millions le nombre de personnes qui meurent du cancer chaque année. Le cancer du colon qui occupe une place notable dans ce nombre ahurissant de décès peut être cependant évité facilement grâce à la consommation des pruneaux.

Comme il l’a été prouvé récemment par des chercheurs de la A&AM University  ainsi que de l’Université de Caroline du Nord, une alimentation intégrant des pruneaux est bénéfique pour la rétention de bactéries protégeant la santé du microbiote intestinal jadis désignée comme flore intestinale.

D’autres aliments, comme les baies de goji, possèdent des bienfaits similaires.

Bénéfique contre l’ostéoporose

Elle consiste en la fragilisation des os, et cause de véritables dommages à l’organisme. La consommation des pruneaux serait efficace contre l’ostéoporose.

Les femmes ménopausées sont le plus souvent affectées par ce mal qui touche également la population masculine à un âge plus avancé, généralement 70 ans. Mais depuis quelques années, les médecins lui attribuent des causes liées à la consommation de certains médicaments.

Pour éviter l’ostéoporose,  il existe une solution qui est aussi bienfaisante pour les enfants que pour les adultes : intégrer la consommation des pruneaux dans l’alimentation!

Nous conseillons le jus de pruneaux pour faciliter la consommation des prunes chez l’enfant !

Les pruneaux permettent d’augmenter la densité des os, et de les consolider.

Ils sont riches en calcium et en fer qui constituent, entre autres, des éléments nécessaires pour l’entretien des os.

Limite les maladies cardiovasculaires

Une aubaine pour tous ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires. Désormais, consommez des pruneaux et dites adieu  à  l’hypertension. Le pruneau est un antihypertenseur naturel et la panacée pour tous vos problèmes cardiovasculaires car riche en flavonoïde et en potassium : 100 g de pruneaux équivaut ainsi à 800 mg de potassium!

Les médecins recommandent une consommation d’un à deux pruneaux par jour.

Le pruneau fait-il grossir? Non, c’est même l’inverse ! 

Si vous souffrez de surpoids ou d’obésité, désormais, la solution est toute trouvée. Le pruneau contient des sucres naturels non raffinés qui sont mieux métabolisés par l’organisme. De plus, sa teneur en fibres, environ 7g de fibres pour 100 g de pruneaux, en fait un excellent produit naturel pour mincir.

En outre, les fibres accélèrent le sentiment de satiété et retardent la sensation de faim, parce qu’elles sont non digestibles et restent plus longtemps dans l’estomac et limitent le stockage des calories, en allégeant leur évacuation par les selles.

 Lutte contre l’anxiété

Riches en potassium, un minéral indispensable à l’équilibre nerveux, les pruneaux sont donc bénéfiques contre l’anxiété. Vous pouvez dire adieu au stress quotidien !

De plus, grâce à leur composition en magnésium, les pruneaux sont aussi conseillés par les médecins pour soulager le stress.

Par ailleurs, consommer des pruneaux serait également très bénéfique pour le cerveau dans la mesure où ils sont  riches en glucose, un sucre dont le cerveau est particulièrement friand 😉

Permet l’amélioration de l’immunité et le maintien d’une peau saine

Riches en vitamine C, les pruneaux sont bénéfiques dans le renforcement de la défense immunitaire de l’organisme. Leur consommation assure également une peau saine, jeune et radieuse. On aurait tort de s’en priver !

Un puissant antioxydant

Placé en tête des fruits préconisés pour ralentir le vieillissement de la peau, le pruneau, comme  apporte une dose non négligeable d’antioxydants, à savoir 8059 µmol pour 100g.

Ainsi manger seulement 3 pruneaux vous permet de consommer 2000µmol d’antioxydants alors que les spécialistes recommandent une dose journalière entre 3000 µmol et 5000.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, non?

D’autres aliments sont également de puissants antioxydants, comme le café, les épinards, ou bien la carotte.

Contre les fringales et les petites faims

Très riche en glucides le pruneau permet d’éviter les fringales et coups de fatigue liés à l’activité sportive. Il est donc très utile d’en avoir quelques-uns sur soi pour en manger lors (ou après) d’une activité intense. 

Favorise l’endormissement

Manger quelques pruneaux avant de se coucher favorise l’endormissement. En effet, le pruneau contrôle le taux de glycémie durant le sommeil et permet donc au cerveau de fonctionner convenablement durant la nuit.

N’hésitez pas à en manger quelques-uns avant de vous coucher pour une bonne nuit réparatrice !

Quelle est la valeur nutritionnelle du pruneau ?

Sur le plan nutritionnel, le pruneau est plus calorique que la prune. N’oublions pas que le pruneau est le résultat de la prune séchée. Par conséquent, pour 100 grammes de pruneaux nous avons 253 calories contre 49 calories pour 100 grammes de prune.

En dehors de ses propriétés anti-oxydantes, il contient aussi un grand nombre de nutriments, de vitamines et d’oligo-éléments.

Il fait en outre partie des aliments dits « fonctionnels ».

Valeurs nutritionnelles pour 100g de pruneaux, proposées par la recherche
Énergie (kCal)339 kCal
Protéines3,7 g
Lipides0,73 g
Glucides89,07 g
Fibres16 g
Eau4 g

Voici quelques astuces en plus qui peuvent vous être utiles.

  • Manger quelques pruneaux éviterait d’avoir vite faim.
  • Le pruneau peut être ajouté à des préparations salées comme le couscous et le tagine…
  • Mais aussi à des mets sucrés tels que les flans, les cakes et les tartes!

Bon à savoir

Il ne faut pas abuser de la consommation des pruneaux à cause de leurs vertus laxatives. N’oubliez pas le dicton populaire : « un pruneau n’est pas assez, deux pruneaux, ça va, trois pruneaux, c’est trop ».

La norme est donc entre un ou deux par jour. Compte tenu de l’ambigüité au sujet de sa consommation, en cas de diabète, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin traitant afin que ce dernier puisse vous dire exactement ce que vous pouvez consommer.

Selon le type de diabète dont vous souffrez, ce dernier pourra vous donner les conseils appropriés.

Vous savez maintenant tout sur le pruneau et ses bienfaits ! Il n’y a plus qu’à le consommer sans plus attendre pour profiter de tout ce qu’il peut vous offrir. Une chose est sûre, vous aller vouloir en consommer régulièrement pour finir par ne plus vous en passer !

Voici, pour finir, une petite vidéo pour illustrer les bienfaits du pruneau !

À propos de Charlotte

Rédactrice en chef de VieHealthy.com, passionnée de nutrition, addicte de sport et surtout: maman à temps plein d'une merveilleuse petite fille!

Laissez un commentaire:

Pin It on Pinterest

Share This